fbpx

1
Mar

Peut-on réussir le CRFPA en parallèle d’un stage ou d’un job ?

Halte aux idées reçues ! Oui, il est possible pour un étudiant en droit occupé l’été par un stage ou travail de réussir le CRFPA. Certes, une grande dose de travail durant les mois précédant l’examen du barreau est indispensable pour obtenir le sacro-saint ticket d’entrée dans une école d’avocats, mais il y a des formules spécialement pensées pour ces étudiants courageux qui cumulent préparation du Barreau et occupation professionnelle.

La preuve : chaque année, un grand nombre d’étudiants en droit dans cette situation réussissent brillamment l’examen. Comment ? On vous donne tous nos conseils !

 

 

Astuce n° 1 :  Commencer à réviser l’examen du Barreau longtemps à l’avance

Réussir le CRFPA suppose d’emmagasiner un grand nombre de connaissances. Pour cela, et dans tous les cas, vous devrez réviser pendant de longues heures. Celles-ci pourront être concentrées sur deux mois (en prépa estivale) ou étalées sur une période plus longue.

Ceux qui mènent une activité annexe en parallèle de leurs révisions seront obligés de choisir la deuxième option. Si tel est votre cas, commencez votre préparation au minimum 6 mois voire 1 an à l’avance. C’est vraiment l’astuce n°1 !

 

 

Astuce n° 2 : Être constant dans ses révisions du CRFPA

On ne le dira jamais assez : la constance est la clé de la réussite. Une réalité d’autant plus vraie pour ceux qui mènent de front une préparation au CRFPA et un job ou un stage. Ces derniers devront impérativement s’organiser (et PLA-NI-FI-ER) et prévoir des sessions de révisions récurrentes : certains soirs en semaine (de préférence, pas le vendredi… on vous laisse deviner pourquoi) et le week-end. Un rythme à tenir impérativement. Vous risquez sinon de vous décourager. Les révisions sont un véritable marathon, sachez tenir la distance.

 

 

Astuce n°3 : La clé de la réussite au CRFPA, s’entraîner (régulièrement)

 Potasser ses manuels de droit, c’est indispensable ! Mais attention : pour réussir vous devrez vous entraîner, c’est à dire vous astreindre à un certain nombre d’examens blancs. L’objectif ? Apprendre à gérer votre temps lors des épreuves, votre stress et votre concentration, ainsi que connaître les réflexes à intégrer et ce que souhaite voir ou ne pas voir les correcteurs. Un bon moyen par ailleurs d’évaluer votre progression.

 

Cap’Barreau propose une solution unique pour s’entraîner régulièrement : la formule Examens Blancs estivale ou Examens Blancs semestrielle. Une formule créée sur mesure et unique pour les étudiants en stage ou ayant un job d’été et qui, en raison de leur situation, ne veulent ou peuvent pas suivre l’intégralité des cours prévus dans le cadre des formules intensives.

 

 

Astuce n°4 : S’entourer de professionnels du droit compétents et à l’écoute

Préparer un examen est bien souvent une épreuve solitaire. Pour réussir, il est indispensable de pouvoir s’entourer et parler de ses doutes à des professionnels compétents et expérimentés. Une astuce particulièrement importante pour les étudiants qui ne peuvent pas suivre une préparation intensive.

Trouvez votre mentor, celui qui va vous orienter, vous motiver, voire vous encadrer et vous aider à vous organiser entre votre stage ou votre travail, et votre entraînement. Encore faut-il qu’il soit légitime à le faire: choisissez un spécialiste.

 

Chez Cap’Barreau, nous choisissons des professionnels pour leur pédagogie et leurs résultats. Nous avons fait le pari de la proximité (<25 élèves/classe) reposant sur un accompagnement personnalisé et des enseignements dispensés par des professeurs de référence.

 

 

Astuce n° 5 : Faire attention à son hygiène de vie

Réussir le CRFPA est une épreuve de fond. Elle est encore plus difficile lorsqu’elle s’accompagne d’une activité annexe. Pour réussir, il est impératif de s’astreindre à une hygiène de vie correcte (on en parlait dans les 10 conseils incontournables pour réussir le CRFPA). Pensez ainsi à dormir suffisamment, à boire de l’eau (oui oui, de l’eau !) à bien manger, à faire du sport régulièrement (même si c’est difficile avec le cumul du stage en cabinet d’avocat ou votre job en restaurant). Vous pouvez bien sûr vous accorder une sortie festive de temps à autre, mais restez raisonnable, vous aurez tout le reste de votre vie d’avocat pour vous éclater (ou pas).

 

 

Astuce n°6 : Restez motivé(e) grâce à ceux qui ont réussi l’examen

Un jour ou l’autre, pendant vos révisions, et après 7h de boulot, vous vous direz : « A quoi ça sert tout ça, je n’y arriverai jamais, je ferais mieux d’aller élever des poules dans le Larzac »… et vous aurez tort. Pour ne pas céder à cette panique irrationnelle (on n’est même pas sûrs qu’il y a des poules dans le Larzac), prenez contact avec ceux qui, avant vous, ont subi cette difficile période de préparation !

 

Vous trouverez d’ores et déjà quelques témoignages par ici.

 

 

Astuce n°7 : Garder confiance !

En tant que salarié ou stagiaire, votre situation n’est pas facile, mais elle est loin d’être impossible à gérer pour réussir le barreau ! Alors gardez confiance, respirez, pensez aussi à choisir une prépa adaptée et rappelez vous qu’avec de la volonté, tout est faisable.

 

 

 

A lire aussi : Quels sont les 10 conseils incontournables pour réussir le CRFPA ?

 

Pour obtenir un entretien individuel avec un professeur de droit : laissez nous vos coordonnées sur http://capbarreau.com/contact/ ou appelez-nous pour fixer une date au numéro : 01 43 26 36 39