fbpx

21
Déc

Quels sont les 10 conseils incontournables pour réussir le CRFPA

L’examen d’entrée au centre de formation à la profession d’avocats (CRFPA) n’a rien d’un long fleuve tranquille. Déjà parce qu’il se déroule au mois de septembre supposant ainsi d’enchaîner directement après la fin de l’année universitaire et de sacrifier tout un été. Ensuite, parce qu’il contraint les étudiants en droit à se replonger dans des matières oubliées, pour certains, depuis de nombreuses années (Oui, on parle bien du droit des obligations).

 

Pas de panique, quelques astuces vous permettront de réussir brillamment l’examen ! Cap’Barreau les passe en revue :

 

  • Révisez suffisamment tôt. On ne vous le répètera jamais assez. Pour acquérir un maximum de compétences en vue d’obtenir le CRFPA, il faut du temps ! N’hésitez pas, dès le mois de janvier, à vous entraîner à la note de synthèse, ou à relire vos polycopiés de droit des obligations.

 

  • Optez pour la bonne prépa. Parce qu’il est difficile de se lancer seul dans les révisions du CRFPA, plusieurs préparations sont envisageables. Si votre emploi du temps vous le permet, optez pour une prépa au long court qui démarrera dès le début du mois de janvier. Sinon, vous pouvez miser sur une option intensive, qui encadrera vos révisions tout l’été. Bref, à Chacun sa formule pour réussir !

 

  • Pensez à prendre des vacances quelques mois avant l’examen. Le CRFPA est une épreuve difficile, aussi bien physiquement que moralement. Sauf si vous êtes un vrai petit génie, vous devrez renoncer à votre été, aux fameux apéros sur la plage, aux soirées à rallonge à refaire le monde avec votre BFF, ou encore aux promenades à vélo en famille en Bretagne. Alors, avant l’été, profitez d’un moment pour prendre le large, vous reposer, voir vos proches. Le mois d’août risque sinon de virer à la crise de nerfs.

 

  • Adoptez une hygiène de vie saine. Pour tenir le choc et optimiser vos chances de succès, pensez à dormir suffisamment, à manger correctement, à éviter l’alcool… Un peu de sport serait par ailleurs bienvenu. Déprimant ? Allons ! Vous aurez tout le reste de votre vie pour manger des gâteaux devant votre série préférée ou picorer des cacahuètes en buvant de la bière dans vos bars préférés.

 

  • Pensez à lire régulièrement l’actualité politique. Un conseil qui vaut davantage pour le grand oral (et suppose donc d’avoir validé les épreuves écrites). Les examinateurs rattachent très souvent cette épreuve de libertés fondamentales à des problématiques d’actualité. Et cette année, entre les gilets jaunes, la réforme constitutionnelle, ou les élections européennes, elle s’annonce chargée.
    (Pour vous informer, on vous conseille : Le Figaro, Le Monde, Les Echos)

 

  • Évitez de réviser seul. Au fur et à mesure que vos révisions avanceront, vous aurez tendance à vous lever plus tard, à rester concentrés moins longtemps… c’est normal. En travaillant à plusieurs, vous aurez plus de chance d’évoluer dans un cadre solide.

 

  • Ne vous précipitez pas le Jour J. Pensez à prendre le temps de bien lire les énoncés, de respirer, de souffler. N’oubliez pas non plus de vous relire à la fin de l’examen. Chaque faute d’orthographe, rature, ou erreur d’inattention pourrait décrédibiliser votre copie. Ce serait dommage.

 

  • Pensez à sortir la tête de l’eau de temps en temps. Allez prendre l’air, lisez un livre qui vous plaît, regardez un épisode de votre série favorite de temps à autre (on a bien dit 1 épisode !), appelez votre mère, prenez un bain. Bref, pensez à vous détendre.

 

  • Demandez conseil à ceux qui ont réussi le CRFPA. N’hésitez pas, pendant vos révisions, à contacter ceux qui, avant vous, ont passé l’examen. Ils pourraient vous donner de bons conseils et vous rassurer, voire même vous motiver. Retrouvez tous les témoignages sur le site de Cap’Barreau.

 

  • Dédramatisez ! Quelle qu’en soit l’issue, sous sortirez vivant de cette épreuve !

 

 

⇾ Retrouvez toutes les formules de Cap’Barreau ici