fbpx

27
Oct

Comment bien se préparer pour le grand oral ?

 

 

Après les écrits du CRFPA, il est temps de bien se préparer pour les épreuves orales, dont le fameux grand Oral fait partie. Avant même d’avoir vos résultats d’admissibilité, vous devrez commencer à mettre toutes les chances de votre côté. Car le grand Oral restera la dernière marche à franchir avant de revêtir la robe d’avocat. Découvrez nos conseils et méthodes pour bien préparer votre Grand oral.

 

1/ Anticipez et organisez-vous

Anticipez pour être au meilleur de votre forme le jour J

 La préparation des épreuves écrites a été éreintante, c’est certain. Prenez quelques jours de repos juste après pour faire le plein d’énergie. Sortez, voyez vos amis, vos proches, dormez, faites du sport.

Toutefois, en vue du grand Oral qui arrive dans quelques semaines, nous vous conseillons de rester sur votre élan et d’organiser la suite. N’attendez donc pas d’avoir les résultats des admissibilités pour commencer à réviser les oraux.

 

Ne commencez pas à réviser trop tard le grand Oral

Rapidement, il est important que vous vous plongiez quotidiennement dans l’actualité. Bien sûr, l’actualité à privilégier est celle des éditeurs et blogs juridiques pour y obtenir un angle plus technique sur des sujets de droit sur lesquels vous pourriez tomber lors du grand O. Vous devez désormais vous comporter comme un avocat en effectuant cette veille avec sérieux et curiosité.

Vous pouvez par exemple lire Dalloz Actu, JCP Edition générale, les sites du Conseil constitutionnel et du Conseil d’Etat.

Nos stages intensifs Cap’Barreau vous aideront à vous organiser et revoir tout le programme en un temps record !

 

Faites-vous un programme de révisions

La première étape pour bien préparer votre grand Oral est de mettre sur pied un programme de révisions. Ce dernier devra être réaliste mais ambitieux. Prévoyez des zones libres pour vos temps de repos, de sport et respiration.

Anticipez aussi quelques retards en ne bloquant pas 100% de votre agenda pour vos révisions. Sachez rester flexible si besoin. Comme pour toute épreuve et encore plus pour le grand Oral, ce programme doit vous permettre de savoir où vous en êtes.

Vous devez vous fixer des objectifs chaque jour afin d’avancer dans vos révisions.

N’oubliez pas de respecter la méthode SMART. Fixez-vous des objectifs

Spécifiables, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.

 

__________

Découvrez aussi : 5 conseils pour retrouver la motivation dans ses révisions au CRFPA (https://capbarreau.com/5-conseils-pour-retrouver-la-motivation-dans-ses-revisions-du-crfpa)Retrouvez aussi nos conseils sur ce post sur la motivation

_____________

2/ Entraînez-vous pour le jour-J

 

 

L’entraînement est l’une des clés du succès de la préparation du grand Oral.

Exercez-vous à la prise de parole

Vous devez vous entraîner à prendre la parole, surtout si vous n’êtes pas très à l’aise à l’oral. N’hésitez pas à vous exercer chez vous à haute voix (ou à mi-voix) en vous imaginant face au jury.

Chronométrez-vous : cela vous habitue à trouver le rythme, à ne pas passer trop de temps à introduire, par exemple.

Vous pouvez aussi vous filmer, vous enregistrer, ou travailler en petit groupe (dans ce dernier cas, tâchez de rester concentré ; il faut que ce travail soit vraiment productif).

L’astuce : Le mieux est de se filmer pour réaliser la façon avec laquelle vous vous comportez et pour prendre conscience de votre élocution. Vous pouvez aussi parler devant votre miroir. N’oubliez pas que la forme est importante quand vous serez devant le jury.

Gardez bien en tête que si vous êtes très timide, vous ne serez pas à l’aise du jour au lendemain. Être à l’aise à l’oral est un travail de longue haleine.

Nos professeurs chez Cap’Barreau pourront vous donner des techniques pour être plus à l’aise à l’oral, ils vous conseilleront également sur les points à améliorer pour développer votre éloquence.

Entraînez-vous à gérer votre stress

Le stress, notamment aux oraux du CRFPA, pousse souvent le candidat à accélérer son débit de parole. Vous serez plus crédible si vous dégagez un sentiment de maîtrise de votre corps et de votre voix. Forcez-vous à être un peu plus lent.

Laissez le jury s’imprégner de vos paroles, créez du suspens. Ceci donnera l’impression que vous maitrisez votre sujet, et que vous avez confiance (ce qu’il faut pour être avocat !).

Pour apprendre à gérer votre stress, apprenez à respirer pendant que vous vous exprimez. Internet regorge de conseils pour cela.

Entraînez-vous à susciter l’intérêt du jury

Rappelez-vous que lors du grand Oral, vous aurez face à vous un jury qui prendra la décision de vous accepter, ou non, dans la profession d’avocat. Vous devez donc vous comporter comme un des leurs.

Lors du grand O, dès que vous avez la parole, démarrez sans tarder, introduisez et présentez votre plan. Ne lisez pas votre brouillon. Même si vous avez bien préparé votre introduction ou certains points, il s’agit d’un oral.

Entraînez-vous à vous guider avec votre brouillon

Il n’est qu’un repère, la colonne vertébrale de votre exposé oral.

Vos yeux doivent aller de votre feuille aux yeux du jury. Regardez-les plus particulièrement au moment où vous soulignez les idées importantes et quand vous passez d’une partie à une autre. Jouez avec les silences.

Nos conseils pour les timides

Si vous êtes très timide, une astuce est de fixer le milieu du front des membres du jury quand vous le regardez. Mais évitez de regarder plus bas que son regard ou bien en l’air.

Petit exercice pour faire face à votre timidité : réalisez l’exercice d’aller parler à une personne inconnue par jour ! Cela vous donnera confiance à une vitesse folle.

Reprenez les annales des grands O’

Pour vous entraîner au grand oral du CRFPA, il est également important de reprendre les sujets des années précédentes. Pour chaque sujet, tentez de faire le meilleur plan détaillé possible.

Profitez d’internet ! Vous pouvez accéder à des annales du CRFPA, à des blogs de certains professeurs. Mais n’allez pas trop loin, le site Cap’Barreau liste les les annales du CRFPA.

Puis apprenez le plan par cœur de chaque sujet en le récitant à haute voix en imaginant un jury devant vous.

Faites des fiches sur les grands thèmes des libertés fondamentales qui est le thème clé du grand Oral du CRFPA.

Pour chaque grand thème, nous vous conseillons de réaliser des fiches de rappels avec les notions clés à prendre en compte si cette thématique tombait au Grand O : la liberté d’association, la laïcité, le droit au logement, le droit au travail, le droit de vote, le droit de propriété, la liberté d’entreprendre, le droit à un procès équitable…

Relisez la structure de vos fiches chaque soir avant de dormir pour permettre à votre cerveau de traiter les informations pendant la nuit.

Entraînez-vous à maîtriser votre temps

Pour une bonne préparation au grand Oral, il est essentiel de bien apprendre à gérer votre temps. Et oui, l’une des principales contraintes d’un oral, c’est le temps.

En effet, 15 minutes, c’est court et une éternité à la fois. A partir de là, vous devez structurer les différentes parties de votre oral et estimer le temps accordé à chacune d’entre elles.

Enfin, il est essentiel d’avoir un fil conducteur dans votre tête : sachez d’où vous venez, et où vous allez.

Croyez en vous. Il faut y croire ! L’aspect mental joue beaucoup pour le grand O’.

Il faut aussi comprendre qu’il est impossible de connaître tout le programme par cœur. Sachez qu’on ne peut pas avoir la réponse parfaite aux questions posées lors de l’entretien. L’important est d’avoir une bonne attitude, un raisonnement cohérent et de ne pas se laisser abattre si vous n’avez pas les réponses demandées.

 

________

Consultez également notre article : Quelle est la prépa la plus adaptée pour vous?

https://capbarreau.com/CRFPA-2019-la-prepa-la-plus-adaptee-pour-vous

________

3/ Mettez vous dans les meilleures conditions le jour J

Afin de se rendre au grand Oral serein, il est également important de se mettre dans les meilleures conditions possibles le jour J.

 

Arrivez en avance

Essayez d’arriver au moins 30 minutes avant le rendez-vous qui vous sera donné sur votre convocation afin de découvrir tranquillement les lieux et surtout, de ne pas ajouter du stress à cause d’éventuels imprévus..

Anticipez donc les potentiels soucis de retard liés aux transports.

 

Pratiquez la respiration abdominale

Avant de rentrer dans la salle, pratiquez la respiration abdominale.

Posez une main dans le bas de votre dos et une autre sur votre ventre. Soufflez à fond l’air par votre bouche, tout en rentrant le ventre. Reprenez ensuite tout l’air que vous pouvez par votre bouche en gonflant le ventre au maximum.

Vous chasserez alors le stress et serez plus décontracté, prêt à en découdre !

 

Utilisez la méthode Coué

Avant de commencer votre oral, répétez vous dans votre tête « je vais réussir, ça va bien se passer », « j’ai confiance en moi », ‘j’en suis capable ». Et pensez-le fortement ! L’auto-persuasion positive s’est révélé être bénéfique sur le mental.

Croyez en vous, c’est le plus important. Si vous avez confiance, et que vos réponses sont bonnes, le jury sera obligé de vous mettre une bonne note.

Bon courage, bonne préparation, on croit en vous !

 

______________

Découvrez aussi : Peut on réussir le CRFPA en parallèle d’un stage ou d’un job ?

https://capbarreau.com/peut-on-reussir-le-crfpa-en-parallele-dun-stage-ou-dun-job/

______________

 

Nous serons ravis de répondre à vos questions et à vous aider de manière plus personnalisée. N’hésitez pas à nous écrire.

 

Télécharger la brochure

Pour nous poser vos questions : 01 43 26 36 39

Pour s’inscrire chez Cap’Barreau