fbpx

30
Mar

Apprendre à gérer son stress pendant le CRFPA

La préparation du CRFPA est difficile, sélective et stressante. Fatigue, travail, apprentissage… Beaucoup d’éléments dont la gestion peut parfois s’avérer compliquée et source de stress. Afin de réussir au mieux cet examen, il est nécessaire d’apprendre à gérer son stress et tous les effets indésirables qu’il entraîne. Voici nos conseils afin d’être plus serein pendant votre préparation du CRFPA.

 

Qu’est-ce que le stress ? Selon le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, c’est une « réaction de l’organisme à l’agression subie ». Votre corps subit donc un choc ou une pression, qui entraîne des réactions physiques.

 

Celles-ci peuvent varier : difficultés à dormir, troubles de l’alimentation, perte de mémoire au moment de l’examen mais aussi changements d’humeur.

 

Afin de limiter au maximum ces effets indésirables, il est important de se connaître et de comprendre l’origine de ces phénomènes.

 

Conseil 1 : Comprendre la source de son stress pour mieux le gérer

Avant de vouloir gérer votre stress, il faut savoir d’où il vient. De la même façon que lorsque vous traitez un cas pratique, vous devez trouver le problème avant de le régler.

 

Pour cela, il faut se poser les bonnes questions. Êtes-vous stressé car :

 

  • Vous pensez ne pas être suffisamment préparé et/ou entraîné au CRFPA ?
  • Vous pensez que vous n’allez pas réussir votre examen ?
  • Vous pensez manquer d’organisation pendant votre préparation ?

 

D’autres questions peuvent être posées, mais l’important est que vous compreniez l’origine du problème. C’est à partir de cela que vous trouverez des solutions adaptées. Chaque personne étant différente, chaque solution dépendra de l’individu.

 

Comprendre son stress, c’est aussi se comprendre. Pour cela, remettez-vous en question :

 

  • Quand changez-vous d’attitude ? Un mois avant le CRFPA ? Tout au long de la préparation de l’examen ?
  • Quand êtes-vous stressé ? Est-ce votre entourage qui le remarque ?
  • Savez-vous évaluer votre niveau de stress ?

 

Si vous parvenez à déterminer le point de départ de votre stress (qu’il soit présent tout au long de la préparation du CRFPA ou qu’il apparaisse au moment des examens), ainsi que l’origine de celui-ci, vous détenez les clés pour commencer à chercher des solutions.

 

Si vous ne parvenez pas à faire cela seul, posez des questions à votre entourage : peut-être pourra-t-il vous aider à comprendre votre stress.

 

Consultez aussi : Quels sont les 10 conseils incontournables pour réussir le CRFPA

 

Conseil 2 : S’entraîner pour être serein face au CRFPA

Si votre stress est lié au fait que vous ne vous sentez pas assez préparé et/ou entraîné, il faut peut-être revoir vos méthodes de travail. En effet, si vous êtes bien préparé et si vous avez fait de votre mieux, il n’y a pas de raison que votre examen se déroule mal.

 

Comme l’a expliqué un professeur et coach au CRFPA que nous avons interviewé, « il n’y aura pas de piège dès lors qu’ils seront attentifs [les candidats] au sujet et qu’ils feront un travail préparatoire suffisant ».

 

Vos méthodes et votre travail vous apprennent plusieurs choses – telles que la méthodologie, la gestion de votre temps ou l’utilisation de vos codes – qui peuvent être sources de stress si elles sont mal gérées.

 

Concernant la méthodologie – notamment celle de la note de synthèse – plus vous serez renseigné sur le sujet et plus vous pratiquerez, plus votre méthode sera rigoureuse. Inversement, si vous allez à un examen en sachant que vous ne maîtrisez pas un exercice, cela sera probablement une source de stress.

 

Pour éviter cela, faites des entraînements réguliers (la formule Examens Blancs est adaptée pour une préparation optimale). Chaque étudiant a ses préférences en termes de préparation mais il est nécessaire de savoir maîtriser l’ensemble des exercices juridiques. À titre d’exemple, vous pouvez faire des fiches de méthodologie :

 

  • Prenez un support qui vous convient ;
  • Notez les principaux éléments de chaque exercice ;
  • Notez ensuite des conseils : (ex. : erreurs à ne surtout pas faire) ;
  • Personnalisez vos fiches à l’aide de couleurs.

 

Votre fiche doit être structurée : si elle n’est pas claire, votre méthodologie le sera d’autant moins.

 

Après cela, apprenez ces fiches ou gardez-les à côté de vous lorsque vous travaillez. Au fur et à mesure des entraînements, les différentes étapes resteront dans votre mémoire. Si vous avez un doute sur leur contenu, n’hésitez pas à vous référer à des manuels ou à demander l’avis de vos professeurs chez Cap’Barreau.

 

Pour ce qui est de la gestion du temps, elle est fondamentale, qu’il s’agisse du temps de préparation de l’examen ou du temps de réalisation d’un exercice. Si vous stressez car vous avez peur de ne pas savoir gérer votre temps (ex. : écriture lente), là aussi les entraînements sont nécessaires.

 

Pour la gestion du temps pendant la préparation du CRFPA, il est important de savoir s’organiser (voir notre conseil 3).

 

Pour la gestion du temps pendant un examen du CRFPA, faites des simulations d’exercice :

 

  • Prenez une montre avant de commencer votre entraînement ;
  • Mettez-vous dans les mêmes conditions que lors de l’examen ;
  • Faites l’exercice.

 

Vous avez dépassé l’heure limite ? Sachez pourquoi :

 

  • Vous avez passé trop de temps sur la rédaction ? Entraînez-vous régulièrement à écrire plus vite ;
  • Vous maîtrisez mal votre cours et vous avez mis trop de temps à articuler vos idées ? Revoyez vos notes et les points que vous avez mal maîtrisé Définissez combien de temps vous devez passer sur chaque étape de votre exercice.

 

Le but de tous ces entraînements est de réduire votre stress en vous préparant au maximum. Lorsque vous arrivez aux examens, vous devez savoir exactement ce que vous allez faire. Peu importe le sujet, vous avez prévu X temps pour faire une introduction et Y temps pour rédiger.

 

Si malgré ceci vous stressez pendant la préparation du CRFPA, voyez les choses positivement : toutes les erreurs faites pendant vos entraînements seront des erreurs connues et évitables le jour de l’examen.

 

Enfin, concernant l’utilisation des codes : plus vous allez les utiliser, plus vous serez rapide lorsque vous vous en servirez.

 

Pour éviter de stresser inutilement le jour de l’examen, vérifiez dès le début de la préparation du CRFPA avec quels documents vous pouvez travailler. Si vous arrivez le jour J avec un document non autorisé, vous ne pourrez pas l’utiliser et vous risquez de stresser.

 

Découvrez si une prépa est indispensable pour réussir le CRFPA

Conseil 3 : Être organisé pour éviter du stress inutile

La désorganisation peut vous conduire à commettre des erreurs. Savoir combien de temps vous devez consacrer à chaque événement vous permet de :

 

  • Savoir ce que vous devez faire en une journée ;
  • Ne pas bâcler des tâches ;
  • Éviter d’oublier les tâches à faire.

 

La préparation du CRFPA est longue : plutôt que de stresser car vous n’aurez pas le temps de tout réviser et/ou préparer, organisez votre temps. Par exemple, vous pouvez utiliser un tro planning. Afin qu’il soit effectif, posez-vous les bonnes questions :

 

  • Combien de temps (heures/jour/semaines) consacrerez-vous par matière ?
  • A quelle fréquence/quand allez-vous faire des entraînements ?
  • Quand est-ce que vous allez prendre des pauses ?

 

En fonction de ces réponses, préparez votre planning. Il ne doit pas être impossible : rien ne sert de fixer des objectifs inatteignables si ce n’est pour vous décourager ou même vous stresser. Afin d’éviter ceci, prévoyez une certaine souplesse. Ainsi, si vous avez un contretemps, vous ne serez pas stressé par une incapacité d’adapter votre planning.

Cap’Barreau fixera avec vous un cadre qui vous permettra de maîtriser votre préparation.

 

Concernant l’organisation par rapport aux examens, vous pouvez anticiper certains détails pour éviter de stresser le jour J. La veille de l’examen, préparez tout : trousse avec le nécessaire, documents autorisés, en-cas, bouteille d’eau et surtout, une montre.

 

Consultez également : Bien appréhender le CRFPA en 6 points

 

Conseil 4 : Avoir des activités en dehors du CRFPA

Pour gérer son stress pendant le CRFPA, il est indispensable de garder une vie en parallèle. Pour éviter le burn-out (ou tout autre résultat similaire), il est important que vous trouviez des moyens pour décompresser.

 

Pour cela, ne négligez pas votre entourage. Continuez d’entretenir des relations avec vos proches même si en cette période cela peut s’avérer difficile. Essayez de faire des appels régulièrement.

 

Si vous êtes au sein d’un domicile avec plusieurs personnes : sortez, faites des jeux de société, cuisinez ensemble ou faites une activité sportive à plusieurs.

 

Au-delà du collectif, trouvez un moyen d’évacuer votre stress même si vous êtes seul. Par exemple, évitez de rester 15 minutes à jongler d’application en application sur votre smartphone. Ménage, sport, lecture, changez d’air !

 

De plus, vous ne devez pas culpabiliser pendant les pauses que vous avez prévues. N’oubliez pas qu’elles sont nécessaires et que vous vous êtes suffisamment organisé pour qu’elles ne vous fassent pas prendre de retard.

 

Consultez aussi : 5 conseils pour retrouver la motivation dans ses révisions du CRFPA

 

Conseil 5 : Garder une bonne hygiène de vie

Selon un adage que vous avez sûrement déjà entendu, un esprit sain dans un corps sain. Autrement dit, entretenir son corps contribue à mettre son esprit dans de bonnes conditions.

 

La préparation à l’examen du CRFPA étant longue, il faut donc que vous ayez une bonne hygiène de vie sur le long terme.

 

Pour cela, voici quelques conseils :

 

  • Évitez les excès : d’alcools (et de drogues), de café mais aussi d’écrans ;
  • Prenez soin de votre corps : ayez une alimentation équilibrée, buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour, essayez de dormir au moins entre 6 et 7 heures par nuit ;
  • Pratiquez une activité physique : qu’il s’agisse de yoga, de marche ou de course, pour évacuer le stress, il faut vous aérer et/ou vous dépenser.

__________

N’hésitez pas à nous suivre sur facebook et instagram, afin d’avoir des conseils toutes les semaines pour réussir le CRFPA.

Nous serons ravis de répondre à vos questions et de vous aider de manière plus personnalisée.

 

Télécharger la brochure

Pour nous poser vos questions : 01 43 26 36 39