fbpx

30
Oct

5 conseils pour votre préparation au CRFPA

5-conseils-preparation-CRFPA-capbarreau

 

Vous êtes étudiant en droit et vous tentez l’examen du barreau ? Il est naturel de vous poser plein de questions et de vous sentir un peu perdus. C’est un nouvel exercice et une année pas vraiment ordinaire qui vous attend, notamment dans l’organisation de vos révisions et la préparation du CRFPA. La prépa avocats Cap’Barreau vous donne 5 conseils pour réussir le CRFPA et devenir avocat.

 

 

1. Quel programme réviser pour le CRFPA ?

 

5 conseils pour se préparer au CRFPA

 

Depuis le le décret du 17 octobre 2016 et  l’arrêté du 2 octobre 2018, le programme des épreuves du CRFPA a été réformé. Il se compose, à ce jour de :

 

  • Un socle commun

Il se compose d’une consultation en droit des obligations (épreuve de 3h – coefficient 2) et d’une note de synthèse (épreuve de 5h – coefficient 3)

 

  • Un socle dit de spécialité.

Pour ce socle, le candidat au CRFPA choisit une matière juridique parmi le droit civil, le droit pénal, le droit social, le droit des affaires, le droit international et européen, le droit administratif et le droit fiscal. C’est cette matière qui déterminera les deux épreuves du socle de spécialité qui se décompose entre :

  • Un cas pratique ou une consultation juridique (épreuve de 3h – coefficient 2)
  • Une épreuve de procédure en lien avec la matière choisie (épreuve de 2h – coefficient 2).
  • Une partie orale avec une épreuve de langue (coefficient 1) et le redouté “grand oral” portant sur les libertés et les droits fondamentaux (coefficient 4).

Alors quel programme réviser pour le CRFPA ?

 

Nous vous conseillons de commencer par regrouper vos cours de licence et master. Vous y trouverez sûrement d’anciens cours susceptibles de vous aider. En effet, le programme reprend une bonne partie de ce qui a été travaillé dans votre scolarité. Pour le socle commun, vous n’avez pas le choix dans vos révisions. Il faudra retravailler le droit des obligations. En ce qui concerne la spécialité, vous hésitez ? Rendez-vous au prochain paragraphe. 

 

Par ailleurs, nous vous mettons en garde : attentions aux réformes (réforme droit des contrats) ! Aussi, dans la préparation de votre examen, vous devez faire attention à ne pas travailler sur un cours qui ne serait pas actualisé. Votre prépa CRFPA vous tiendra de toutes façons à jour, aussi vous serez sûrs de ne passer à côté de rien dans vos révisions !

 

 

2. Comment choisir sa spécialité à l’examen du barreau ?

 

programme-crfpa

 

Les chances de succès à l’examen du CRFPA sont évidemment dépendantes de vos résultats à l’examen d’admissibilité : l’écrit. C’est pourquoi, lors du choix de votre spécialité, vous devez être stratégique.

 

Par exemple, il paraît peu judicieux de choisir la spécialité droit international et européen si vous ne l’avez jamais étudiée. En effet, le droit international se compose de nombreux arrêts qu’il vaut mieux avoir survolé par le passé.

 

Nous vous conseillons de choisir votre spécialité en fonction de votre parcours. Tout au long de votre scolarité, vous avez été amenés à vous orienter vers une branche du droit. C’est parce que certains d’entre vous arrivent en fin de master avec un profil plus privatiste ou publiciste qu’ils optent, en principe, pour la spécialité civile ou administrative.

 

Néanmoins, sachez deux choses. D’une part, votre choix ne déterminera pas le champ de votre compétence en tant qu’avocat (vous pouvez prendre la spécialité « pénal » et ne jamais travailler sur un crime lorsque vous porterez la robe). D’autre part, vous n’êtes pas obligé d’avoir étudié en master ou en licence la matière de spécialité pour la choisir au concours d’avocats (qui nous le rappelons, n’en est pas un).

 

De cette manière, certains étudiants favorisent des matières qu’ils estiment plus faciles afin d’optimiser leurs chances de réussite au CRFPA. Mais la notion de facilité est subjective. Certains étudiants en droit seront rassurés par la possibilité de pouvoir s’aider d’un code dans certaines matières lorsque d’autres étudiants préfèreront une matière nouvelle parce qu’elle aura éveillé chez eux la curiosité.

 

Malheureusement, il n’y a pas de formule miracle dans le choix de sa matière de spécialité au CRFPA. Veillez simplement à bien peser le pour et le contre dans votre choix de spécialité, celui-ci peut s’avérer décisif.

 

Enfin, demandez conseil à des professeurs spécialisés dans la réussite du CRFPA et demandez un entretien personnalisé. Ils sauront vous poser les bonnes questions et vous aiguiller au mieux.

 

 

3. Faut-il privilégier l’écrit à l’oral lors du CRFPA ?

 

oral-crfpa

 

Compte tenu de l’ordre dans lequel se déroule les épreuves, les étudiants ont tendance à se focaliser sur les matières écrites et la phase d’admissibilité.

 

Cependant, dès le début de votre organisation et de la mise en place de votre planning de révisions du CRFPA, nous vous conseillons de ne pas négliger la partie orale. Gardez en mémoire qu’après la première partie de l’examen, vous risquez d’être fatigué. Ne misez pas sur un apprentissage de dernière minute qui pourrait être fatal.

 

En effet, les épreuves orales ont pour particularité de demander à l’étudiant d’avoir approfondi un certain nombre de connaissances. Alors que le grand oral fait appel à la culture juridique, l’épreuve de langue requiert, quant à elle, du vocabulaire. Ni l’un, ni l’autre ne peut s’acquérir en quelques semaines, nous vous conseillons un travail régulier de l’oral tout en mettant l’accent sur l’examen écrit.

 

C’est la raison pour laquelle, nous vous accompagnons dans cet apprentissage et vous proposons chaque semaine un point sur l’actualité juridique tout en revenant sur les débats doctrinaux (cela fait partie de notre pédagogie pour réussir le CRFPA)

 

 

4. Quels sont les meilleurs ouvrages de révisions du CRFPA ?

 

choix-ouvrages-CRFPA

 

Avant tout, les ouvrages de révision du CRFPA doivent être sélectionnés en fonction de votre spécialité choisie pour l’examen.

 

Un conseil à suivre pour réussir l’examen du barreau est d’opter pour plusieurs manuels. Pourquoi ? Premièrement, parce qu’il est important de croiser les points de vue de différents auteurs. Deuxièmement,  parce que les ouvrages juridiques sont souvent complémentaires. En effet, nous vous conseillons de sélectionner un ouvrage qui vous accompagnera dans la découverte de la matière ainsi qu’un ouvrage plus précis vous permettant d’approfondir.

 

Enfin, l’ouvrage doit vous plaire ! N’ayez-pas peur de juger un livre à sa couverture (enfin, feuilletez-le un peu), sélectionnez le parce qu’il vous donne envie de tourner les pages et parce que sa présentation vous est claire, non pas parce qu’il vous semble particulièrement indigeste.

 

Ainsi, un ouvrage peut avoir de multiple qualités mais aussi quelques points négatifs. Pour revenir sur le caractère indigeste, force est de constater que les ouvrages indigestes sont souvent les plus complets.

 

Il n’y a donc pas d’ouvrages parfaits, il n’y a qu’un choix pertinent en fonction de ce que recherche le candidat au CRFPA.

 

 

5. Faut-il faire une prépa CRFPA pour réussir l’examen du barreau ?

 

prépa CRFPA 

Le CRFPA est un examen que vous pouvez parfaitement préparer de manière autonome.

 

L’examen du barreau a cependant la particularité de se distinguer des exercices auxquels vous êtes habitués. Ainsi, la note de synthèse, épreuve phare, inquiète souvent les étudiants alors même qu’elle ne sollicite aucune connaissance particulière. Vous, aussi vous redoutez cette épreuve ? (5 règles d’or pour réussir la note de synthèse).

 

Afin de vous aider au mieux, nos professeurs de droit, rompus à la méthode de la note de synthèse, vous aideront à développer davantage vos capacités de synthèse à travers de nombreux entraînements et corrections qui sont à nos yeux indispensables. Ils connaissent les petites astuces pour grappiller les précieux demi-points par ci par là, et a contrario éviter d’en perdre inutilement.

 

Grâce à une “prépa avocats”, vous êtes assurés d’avoir des exercices adaptés au concours et des corrections personnalisées.

 

Contrairement aux exercices génériques, la prépa s’adapte à vos besoins pour vous proposer un travail efficace et ciblé en fonction de votre profil.

 

En plus de vous assurer un entraînement supervisé et régulier, l’organisme privé de préparation au CRFPA vous offre un cadre de travail et une synergie qu’il est difficile de trouver ailleurs, à la maison ou à la bibliothèque universitaire. Attention néanmoins à faire votre choix de prépa en fonction de ce que vous recherchez. Beaucoup de nos étudiants choisissent Cap’Barreau, en plus pour son taux de réussite de 91%, pour les classes de 25 étudiants maximum. Cela assure ainsi un suivi personnalisé et une vraie proximité avec les professeurs et donc une progression plus rapide.

 

Enfin, le nombre d’essais à l’examen est limité à 3.Votre temps étant compté, autant décrocher le sésame dès le premier essai. En tous cas, on vous le garantit, faire une prépa avocat est un investissement qui fonctionne (91% de taux de réussite au CRFPA en 2019 chez Cap’Barreau) et un conseil que beaucoup de candidats au CRFPA choisissent de suivre.

 

Enfin, nous vous rappelons notre meilleur conseil : Faites-vous confiance ! On croit en vous !

Vous êtes convaincu ou vous avez d’autres questions ? Contactez nous !